Terugkeer naar land van herkomst Oeganda

Retour vers l’Ouganda

[ Terugkeer naar Oeganda ]

Les autorités néerlandaises ont décidé que vous devez quitter les Pays-Bas à brève échéance. Si vous pensez retourner dans votre pays d’origine, VluchtelingenWerk peut réfléchir avec vous à cette question. La recherche des possibilités vous permet de prendre une bonne décision pour votre avenir.

Les autorités néerlandaises ont des fonds pour les personnes qui retournent volontairement dans leur pays d’origine. Diverses organisations peuvent demander ces fonds pour vous. Les fonds sont partiellement versés sous forme de biens ou de services (en nature). Par exemple, dans certaines organisations, vous pouvez suivre une formation courte pour apprendre un métier, dans d’autres organisations vous pouvez bénéficier d’un accompagnement pour établir un plan d’avenir et dans d’autres encore recevoir un outillage pour votre propre entreprise. La valeur financière de l’aide sous forme de biens ou de services est la même dans toutes les organisations. Vous ne pouvez vous inscrire que dans une seule organisation, et les autorités contrôlent que vous le faites.

A part cette aide, il y a un soutien monétaire supplémentaire depuis le “REAN-regeling” (Hulp bij Terugkeer en Emigratie vanuit Nederland). Le REAN vous permet d’obtenir des consultations, un billet d’avion et de l’aide à obtenir des documents de voyage. L’IOM (Internationale Organisatie voor Migratie) est responsable pour l’exécution du programme ”REAN". Il y a encore d’autres organisations qui vous aident à rentrer et qui peuvent demander ce soutien supplémentaire pour vous. Or, pour pouvoir bénéficier de cette mesure, il faudra bien avoir rempli une série de conditions. Veuillez demander à votre accompagnateur si vous êtes éligible pour cette rémunération.

Quelles sont les montants attribués ?

[ Welke vergoedingen zijn er? ]

Les allocations pour le retour au l’Ouganda sont :

  • 1 800 € pour un adulte, dont au maximum 300 € en espèces.
  • 2 800 € pour un enfant mineur accompagnant ou un étranger mineur non accompagné, dont au maximum 300 € en espèces.

Exemple : une famille de 2 adultes et un enfant mineur reçoit 1 800 €+ 1 800 €+ 2 800 € = 6 400 €. Dans ce total, au maximum 900 € sont versés en espèces.

En outre, vous pouvez par exemple recevoir aux termes du règlement REAN par un billet de vol et des fonds supplémentaires en espèces (200 € pour un adulte, 40 € pour un enfant accompagnant).

Quelles sont les organisations qui attribuent une aide dans le cadre du retour ?

[ Welke organisaties helpen bij terugkeer? ]
  • VluchtelingenWerk Nederland vous assiste dans le cadre du projet Met Opgeheven Hoofd 2 (Avec la Tête Haute 2) à réfléchir à vos possibilités d’avenir. Si vous envisagez un retour dans votre pays d’origine, VluchtelingenWerk peut vous accompagner dans les préparatifs. Si vous le souhaitez, nous pouvons vous mettre en contact avec une organisation partenaire dans votre pays. Cette organisation y a un réseau et des connaissances sur la situation politique et économique. Tout d’abord, nous étudions avec vous les possibilités concernant par exemple un travail, une entreprise propre, la reprise du contact avec votre famille, une formation, des soins médicaux ou un logement. Après le retour, vous êtes pris en charge par l’organisation partenaire dans votre pays d’origine qui vous accompagne dans votre réintégration et dans l’investissement des fonds disponibles.
  • Pour retourner, “Goedwerk Foundation” offre des solutions visant votre situation personnelle. Les experts du vécu, les secouristes et les entraîneurs de “Goedwerk Foundation” vous reçoivent en anglais, français, espagnol, arabe, amharic, tigrinya, farsi, pashtu ou dari. Ensemble avec vous, ils préparent soigneusement le retour et supportent par exemple l’obtention de documents, visites à l’ambassade, aide médicale, contacts avec membres de la famille, dresser un plan pour investir le montant de la réintégration et éventuellement pendant le voyage vers le pays d’origine. “Goedwerk Foundation” utilise les organisations partenaires (par le réseau de VluchtelingenWerk) dans plusieurs pays d’origine et dispose de son propre réseau de personnes qui sont rentrées.
  • L’OIM , l’Organisation internationale pour les migrations, peut vous aider à reprendre pied dans la vie après votre retour dans votre pays. Par l’intermédiaire de l’OIM, vous pouvez par exemple investir après votre retour dans un logement, une formation ou une entreprise. Pour ce faire, vous ne recevez pas des espèces, mais vous allouez le paiement en espèces en collaboration avec l’agence de l’OIM dans votre pays d’origine.
  • Stichting WereldWijd soutient des participants à démarrer leur propre entreprise. Les personnes participant au projet Wereldtools, auront une caisse avec matériaux, outils et machines pour pouvoir reprendre le travail dans leur pays d’origine aussi vite que possible. WereldWijd en IOM coopèrent pour régler cela de sorte que vous pouvez faire un bon départ dans votre pays.
  • Solid Road offre soutien lors du retour en offrant un coaching et un accompagnement personnel aux Pays-Bas et dresse un plan ensemble avec vous, concernant la manière comment dépenser votre budget de réintégration. Solid Road offre également l’accompagnement à l’aéroport de Schiphol, le jour de départ et dans le pays d’origine, par des organisations partenaires qui vous aident à reconstruire une nouvelle vie. De plus, vous pouvez suivre des formations spécifiques gratuites aux Pays-Bas, de sorte que tu puisses apprendre un métier pour ainsi pouvoir gagner sa propre vie, une fois rentré. Solid Road a des employés qui parlent l’arabe, le kurde, l’anglais, le français, le néerlandais et l’allemand.
  • La fondation Stichting ROS a notamment lancé le projet Vice Versa 5.0. Ce projet vous permet de bénéficier lors du retour dans votre pays d’origine d’une aide ajustée à votre situation personnelle. Conjointement avec un coach du retour, originaire de votre propre pays, vous préparez votre propre retour, vous élaborez ensemble un plan d’avenir et vous étudiez la manière dont vous voulez dépenser les fonds de votre retour. Vous pouvez suivre une formation ou un cours afin de pouvoir vous mettre au travail après votre retour. Après votre retour, vous êtes suivi par un partenaire dans votre pays d’origine.

Quels sont les partenaires de collaboration dans votre pays d’origine ?

[ Welke samenwerkingspartners zijn er in jouw land van herkomst? ]

Les organisations partenaires dans votre pays d’origine sont en mesure de vous communiquer des informations sur la situation dans votre pays et de vous soutenir et accompagner lorsque vous y êtes retourné.

  • VluchtelingenWerk travaille en l’Ouganda ensemble avec l’organisation Caritas l’Ouganda. Elle accompagne les personnes qui sont rentrées (tant individus que familles) à refaire une nouvelle vie. Elle peut accueillir des personnes rentrées à l’aéroport, les aider à trouver un logement (temporaire) et les soutenir afin de lancer leur petite entreprise ou trouver un travail. Elle aide aussi à trouver une bonne éducation ou enseignement, contacts utiles et réseaux et elle réfère, si nécessaire, des clients vers les établissements de soins.
    Jusqu’à 1 an après être rentré, VluchtelingenWerk reste en contact avec l’organisation partenaire pour savoir comment vous allez.
  • Si vous avez choisi le support par “IOM”, les collègues du Bureau IOM à l’Ouganda vous aident àdépenser le budget en nature. Vous pouvez miser ce montant, par exemple pour loyer, formation, entraînement, achat pour une entreprise, etc.
  • Les autres organisations collaborent fréquemment avec un partenaire local dans votre pays d’origine. Le partenaire et les activités qu’il peut déployer pour vous varie d’une situation à l’autre.

Contact et conseil

[Contact]

Au cas où vous auriez besoin de conseil ou d’assistance, veuillez contacter VluchtelingenWerk dans votre centre d’accueil ou dans votre commune. Veuillez taper ci-dessous le nom de votre commune ou de votre code postal.

Spreekuur signifie consultation. Parfois on l’appelle Juridisch spreekuur. Cette consultation est destinée aux affaires concernant votre statut de séjour ou le regroupement familial. 

Au cas où VluchtelingenWerk n’opère pas dans votre commune, les données du bureau principal figurent ci-dessus. Le cas échéant veuillez contacter votre commune ou l’organisation dans votre commune qui assiste les réfugiés.