Travail & revenu

[ Werk & inkomen ]

Beaucoup de refugiés ont l’intention de retravailler prochainement. Le travail constitue une autre étape importante visant à un démarrage d’une nouvelle vie aux Pays-Bas. Vous vous sentez utile et vous pouvez subvenir à vos propres besoins. Par contre, ce n’est pas facile pour beaucoup de refugiés de trouver un travail tant qu’ils ne maîtrisent pas la langue néerlandaise. Jusqu’à ce que vous ayez du travail, vous recevrez une aide financière des autorités aux Pays-Bas. Sur cette page nous vous expliquerons le système de cette allocation, comment trouver du travail et les impôts sur le revenu.

Travailler ayant un permis de séjour

[ Werken met een verblijfsvergunning ]

Ayant un permis de séjour asile vous bénéficiez des mêmes droits et obligations sur le marché du travail que tous les Néerlandais. Sur votre Document pour étranger (carte d’identité) vous trouverez 'Arbeid vrij toegestaan; TWV niet vereist’. Certains permis de séjour n’autorisent pas à travailler, c’est mentionné dans le Document pour étranger.

Qui peut m’aider à trouver un travail?

[ Wie kan me helpen werk te vinden? ]

Renseignez-vous auprès de votre commune pour savoir quelles sont les possibilités dans votre commune et aux alentours. Généralement les agences d’intérim placent les personnes chez des employeurs en ce qui concerne les travaux temporaires. Les ONG comme VluchtelingenWerk, UAF et Refugee Talent Hub peuvent parfois vous aider à trouver du travail.

Conseils pour trouver du travail vous-meme

[ Tips om zelf werk te vinden ]
  • Rédigez un CV efficace et crédible, mentionnant vos formations et votre expérience professionnelle.
  • Créez un profil convenable avec une photo représentative sur www.linkedin.com.
  • Créez un profil sur www.refugeetalenthub.com.
  • Cherches des postes vacants sur l’Internet sur les sites web comme www.indeed.nl, www.nationalevacaturebank.nl et www.werk.nl.
  • Demandez au sein de votre réseau si quelqu’un connaît un travail adéquat pour vous.
  • Si vous vous inscrivez dans des agences d’intérim, faites dès le premier moment de votre mieux. L’agence d’intérim doit avoir confiance en vous avant de vous présenter à un employeur.
  • Devenez un bénévole. Cela vous permettra d’acquérir une expérience professionnelle, d’améliorer votre néerlandais, de développer un réseau, de vous sentir utile et de montrer aux futurs employeurs que vous voulez travailler. Aussi VluchtelingenWerk cherche régulièrement des bénevoles.

Voor vluchtelingen: werken in Nederland (Nederlandse versie)

Impôt sur le revenu

[ Inkomstenbelasting ]

Si vous travaillez, mais aussi si vous touchez une allocation sociale, il faut payer des impôts sur le revenu. Généralement l’employeur s’en occupe, ou la commune où vous recevez une allocation sociale.
Une fois par an le Belastingdienst (service des impôts) peut vous demander de leur transmettre vos données en format numérique. Si vous avez reçu une lettre du Belastingdienst (service des impôts) concernant votre déclaration, il faut réagir. Le Belastingdienst (service des impôts) ensuite va calculer si vous avez payé assez d’impôts, ou peut-être qu’il faut encore acquitter ou au contraire, vous serez remboursé.
Afin d’être sûr d’avoir rempli correctement votre déclaration, vous pouvez recevoir une assistance du Belastingdienst  (service des impôts)). Vous pouvez fixer un rendez-vous par le Belastingtelefoon (ligne d’assistance téléphonique du service des impôts) : 0800-0453

Voor vluchtelingen: financiën in Nederland (Nederlandse versie)


Vous souhaitez voir plus de films sur ce sujet ?

Attention!

[ Let op! ]

Remboursement d’impôts

[ Belastingteruggaaf ]

Si on a payé trop d’impôts pour vous, par exemple si vous avez vécu dans un azc durant une partie de l’année, au moyen du formulaire-M vous pouvez récupérer de l’argent. Mais faites attention: il est possible que votre commune considère ce remboursement comme des revenus. Le cas échéant la commune déduit donc ce montant de votre allocation sociale. Renseignez-vous d’avance de quelle façon la commune traite le remboursement des impôts avant de remplir le formulaire-M.

Revenu et travail lors de la procédure d’asile

[ Inkomen en werk tijdens de asielprocedure ]

Dans le azc le COA vous donne chaque semaine de l’argent pour acheter des habits et de la nourriture. Lorsque votre procédure dure plus de six mois, vous avez le droit d’avoir un emploi rémunéré ou de travailler en tant qu’indépendant. Ceci n’est pas autorisé pendant plus de 24 semaines par an. Il faut que votre employeur demande une autorisation: un Tewerkstellingsvergunning (TWV). Si vous touchez un revenu, votre argent pour vivre sera (partiellement) retenu. Durant la procédure d’asile vous avez bien sûr le droit de travailler bénévolement (du travail non rémunéré)

Revenu et sécurité sociale

[ Inkomen en sociale zekerheid ]

Si vous n’avez pas encore un travail, ou un revenu faible, vous pouvez bénéficier de certaines dispositions. Afin de solliciter ces dispositions, généralement il faut avoir un numéro BSN (numéro d’identification attribué à toute personne permettant l’échange de données personnelles entre les organismes  publics) et un DigiD (code personnel permettant de se connecter aux sites de l’administration publique). Pour des informations concernant le DigiD voir la page sur Hébergement.

1. Allocation de l’Aide sociale

[ 1. Bijstandsuitkering ]

Si vous vous installez dans une commune depuis le centre de demandeurs d’asile et vous n’avez pas encore du travail, vous pouvez demander une allocation de l’aide sociale auprès de votre commune. Généralement VluchtelingenWerk vous aidera déjà avec la demande avant votre déménagement. Cette allocation de l’aide sociale est un montant mensuel que vous recevrez des autorités néerlandaises. C’est un revenu faible avec lequel il faut vivre. Si vous avez reçu un crédit de la commune pour vous installer, pendant un certain temps de l’argent sera retenu de votre allocation de l’aide sociale. En outre, certaines communes exigent une contrepartie pour l’allocation de l’aide sociale, par exemple en travaillant bénévolement et/ou de montrer que vous suivez les cours de néerlandais.

2. Loyer et l’allocation de logement

[ 2. Huur- en zorgtoeslag ]

Si vous avez un revenu faible, vous avez souvent droit à  certaines allocations. Ceci signifie que les autorités néerlandaises contribuent à vos frais du loyer et à vos frais d’assurance maladie. Le montant de l’allocation de logement et de l’allocation assurance maladie dépend de votre situation personnelle et de la hauteur de votre revenu. Avant de quitter le centre de demandeurs d’asile et de vous installer dans votre logement, le COA demandera une allocation de logement et une allocation assurance maladie pour vous. A cet effet le COA a besoin d’une copie de votre contrat de location signé. Faites donc en sorte que votre personne de contact du COA reçoive cette copie.
Le Belastingdienst (service des impôts) paie chaque mois les allocations comme une avance. Au début d’une nouvelle année on calcule si les allocations étaient correctes. Avez-vous trouvé par exemple au milieu de l’année un emploi (mieux) rémunéré, le cas échéant vous allez peut-être devoir rembourser les allocations. Déclarez en temps utile les modifications concernant votre revenu au Belastingdienst (service des impôts). Informations supplémentaires concernant les allocations en néerlandais.

3. Allocations familiales

[ 3. Kinderbijslag ]

Les allocations familiales sont une participation des autorités néerlandaises aux frais de l’éducation de vos enfants jusqu’à 18 ans. La hauteur de ce montant dépend de l’âge de votre enfant et si l’enfant vit avec vous. Les allocations familiales sont payées une fois tous les trois mois par la Sociale Verzekeringsbank (Banque des assurances sociales) (SVB). Si vous avez reçu un permis de séjour, vous pouvez demander des allocations familiales. Parfois le COA le fera pour vous. L’argent que vous recevrez pour vos enfants dans le AZC, s’arrête trois mois après avoir reçu votre permis de séjour. Informations supplémentaires concernant la demande des allocations familiales en plusieurs langues.

4. Budget lié à l’enfant

[ 4. Kindgebonden budget ]

Le budget lié à l’enfant (KGB) est une participation mensuelle pour les familles en complément des allocations familiales. C’est destiné aux familles ayant un revenu moyen ou faible et est payé par le Belastingdienst (service des impôts). Si vous recevez des allocations familiales – et après le déménagement dans une commune aussi une allocation de logement et une allocation assurance maladie – vous allez automatiquement recevoir un budget lié à l’enfant. Est-ce que votre partenaire vit encore à l’étranger? Le cas échéant, des problèmes avec le budget lié à un enfant peuvent surgir dès que votre partenaire arrive aux Pays-Bas. Renseignez-vous auprès de VluchtelingenWerk ce qu’il faut faire afin de les éviter. Informations supplémentaires concernant le budget lié à un enfant en néerlandais.

5. Allocation garderie

[ 5. Kinderopvangtoeslag ]

Si vous travaillez ou vous suivez des cours d’intégration et vos enfants ne suivent pas encore l’enseignement secondaire, ils peuvent rester dans une garderie ou rester à l’accueil en dehors des heures de classe (BSO). Vous pouvez recevoir une participation aux frais des autorités néerlandaises afin de pouvoir payer (partiellement) ces frais. Ceci on l’appelle une allocation garderie. Attention: si votre partenaire n’habite pas (encore) aux Pays-Bas, généralement vous n’avez pas droit à une allocation garderie. Renseignez-vous auprès de VluchtelingenWerk afin d’éviter d’être obligé de rembourser un grand montant. Informations supplémentaires concernant l’allocation garderie en néerlandais.

6. Banque alimentaire et d’autres dispositions

[ 6. Voedselbank en andere regelingen ]

Dans un grand nombre de communes existent des organisations qui distribuent des produits alimentaires (la nourriture) aux familles ayant un revenu faible. Ceci on l’appelle une voedselbank. Votre personne de contact de VluchtelingenWerk peut voir si vous pouvez en bénéficier et peut vous aider à vous présenter.
Les règlements peuvent varier par commune concernant les personnes et les familles ayant un revenu faible. Pensez à un fonds de prévoyance concernant des frais imprévus, ou à un fond qui paie la cotisation du club sportif de votre enfant. Renseignez-vous auprès de votre commune ou votre personne de contact de VluchtelingenWerk.

AddToAny

Delen Tweet Delen Delen Mail

Contact et conseil

[Contact]

Au cas où vous auriez besoin de conseil ou d’assistance, veuillez contacter VluchtelingenWerk dans votre centre d’accueil ou dans votre commune. Veuillez taper ci-dessous le nom de votre commune ou de votre code postal.

Spreekuur signifie consultation. Parfois on l’appelle Juridisch spreekuur. Cette consultation est destinée aux affaires concernant votre statut de séjour ou le regroupement familial. 

Au cas où VluchtelingenWerk n’opère pas dans votre commune, les données du bureau principal figurent ci-dessus. Le cas échéant veuillez contacter votre commune ou l’organisation dans votre commune qui assiste les réfugiés.